Navigation – Plan du site
PISTES à suivre

Recherches en didactique professionnelle de Samurçay et Pastré

Jacques Leplat
Référence(s) :

Samurçay, R., Pastré, P. (Eds.) (2004). Recherches en didactique professionnelle. Toulouse : Octarès, 187 p.

Texte intégral

1Cet ouvrage est issu d’un groupe de travail consacré à la didactique dans lequel un sous-groupe a cherché à définir le champ de la didactique professionnelle. Pierre Pastré et Renan Samurçay avaient joué un rôle moteur dans ce sous-groupe et la disparition de cette dernière a retardé la publication de l’ouvrage que Pastré a dû être le seul à préfacer. Il a rappelé, dans cet avant-propos, la part importante prise par Renan à l’élaboration du cadre théorique qui sous-tend les textes. Il a rendu un hommage justifié à cette chercheuse, à ses qualités intellectuelles et humaines, ainsi qu’à sa contribution au développement du courant de recherche représenté par cet ouvrage.

2Dans son excellente introduction, Pastré a bien cerné les caractéristiques et l’originalité de la didactique professionnelle

« née de la rencontre de deux champs théoriques et d’un champ de pratiques. Le premier champ théorique est l’ergonomie cognitive qui a fourni à la didactique professionnelle ses concepts et méthodes d’analyse du travail (...). Le second est la didactique qui, en France, en est une de disciplines et qui a transmis à la didactique professionnelle une double préoccupation : épistémologique (quels sont les concepts centraux qui organisent le champ ?) et développementale (analyser l’activité professionnelle aussi dans sa dimension diachronique). Le champ des pratiques est celui de l’enseignement professionnel et de la formation professionnelle continue avec la question de l’acquisition, de la transmission et du développement des compétences professionnelles (...) » (p. 3).

3Deux traits principaux sont retenus dans la didactique professionnelle : d’abord, l’accent mis sur l’activité avec ses deux facettes, productive et constructive, sont étroitement liées. Apprendre, dans le domaine du travail, ce n’est pas seulement acquérir des savoirs, mais aussi les mettre en œuvre pour l’exécution des tâches. Le second trait mis en valeur est le développement des compétences : « comment elles se construisent, se déconstruisent et se reconstruisent ». Pastré conclut son introduction en commentant quelques « thèmes transversaux » qui se retrouveront dans les chapitres suivants : la transposition didactique des situations professionnelles, la médiation, la dynamique des compétences et des situations, les instruments et les outils cognitifs. Le lecteur trouvera dans cette introduction une présentation très claire du plan et du contenu de l’ouvrage.

4Le livre comporte trois parties que nous commenterons brièvement. La première qui traitera de « l’analyse de l’activité professionnelle et son apprentissage » comprend trois chapitres sur les thèmes suivants : le rôle des concepts pragmatiques dans la gestion de situations problèmes, la difficulté méthodologique à définir une compétence complexe, les rapports entre la dynamique des compétences et celle des situations. Ces chapitres présentent des analyses du travail, faites dans des domaines et sur des types d’activités variés : le réglage en plasturgie, la conduite de machines de navire, l’utilisation de machines outils à commande numérique.

5La seconde partie, « Médiation et instrumentation didactique » rassemble trois chapitres : « Étude de l’acquisition d’une compétence en conduite de processus : comparaison de deux systèmes d’aide », « Compétences, savoirs de référence et outils cognitifs opératifs », « Didactique de la conception : le cahier des charges évolutif ». Le but général de tous ces chapitres est d’examiner les types d’aides susceptibles d’être apportés à l’apprentissage : aides directes par l’intervention humaine des instructeurs (médiation) et aide au moyen d’instruments.

6La troisième partie, « Modélisation théorique » ne comporte qu’un chapitre, « Modèles pour l’analyse de l’activité et des compétences, propositions ». Ce dernier présente deux « cadres-outils » permettant d’identifier les compétences et de les décrire à travers la dynamique de leur développement. Une bibliographie abondante et pertinente termine l’ouvrage.

7Ce document constitue une bonne présentation et illustration de son thème. Les travaux exposés, réalisés en situation de travail, sont présentés de manière détaillée, avec le souci de les relier à la problématique générale. On appréciera, à travers la diversité des situations, les différents styles de recherche. Certains chapitres auraient gagné à être plus concis, d’autres à donner une description plus intelligible de la situation de base. Les tableaux, figures et schémas sont toujours utiles à condition d’être munis de clés de lecture, notamment d’une légende claire.

8Cet ouvrage fournira une bonne introduction à la didactique professionnelle. Il devrait intéresser très directement les personnes impliquées dans les actions de formation : formateurs, enseignants, psychologues du travail, spécialistes des sciences de l’éducation. Les ergonomes y trouveront une démarche et une mine d’informations, utiles et stimulantes, en particulier sur l’analyse du travail.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jacques Leplat, « Recherches en didactique professionnelle de Samurçay et Pastré », Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé [En ligne], 6-2 | 2004, mis en ligne le 01 novembre 2004, consulté le 23 mai 2017. URL : http://pistes.revues.org/3259

Haut de page

Auteur

Jacques Leplat

Jacques.Leplat@wanadoo.fr, Ecole Pratique des Hautes Etudes, 41 rue Gay-Lussac, 75005 Paris, France

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo FQRSC – Fonds de recherche Société et culture Québec
  • Logo IRSST – Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail
  • Logo SELF – Société d’ergonomie de langue française
  • Revues.org