Navigation – Plan du site

Une diffusion de plus en plus large

Esther Cloutier

Texte intégral

1Heureux de vous retrouver pour ce nouveau numéro de PISTES. Plusieurs nouveautés à l’occasion de cette parution. Nous avons exceptionnellement réussi à obtenir des fonds supplémentaires de l’IRSST à la fin de 2003. Nous les avons utilisés pour traduire un article en anglais. Le comité d’édition a choisi l’article le plus fréquemment consulté au cours de l’automne 2003 ; il s’agit de « Vieillissement, organisation du travail et santé » d'Hélène David, Serge Volkoff, Esther Cloutier et Francis Derriennic. Rappelons que cet article a été publié en mai 2001 ; sa version anglaise a été placée dans le vol. 3 no 1 au côté de la version française.

2Ce numéro a un caractère particulier parce qu’il présente deux articles de collègues hygiénistes et toxicologues. Ce sont des disciplines qui font leur apparition dans PISTES et qui apportent des points de vue différents et intéressants sur la santé des personnes. Le premier d’entre eux est une « Étude des agents biologiques et des contraintes ergonomiques lors de l’utilisation de camions à bras assisté pour la collecte des ordures ménagères » de Jacques Lavoie, Madeleine Bourdouxhe et Serge Guertin. Cet article présente une étude interdisciplinaire permettant d’appréhender l’impact de l’implantation d’un nouveau mode de collecte des ordures ménagères sur la SST. Pour ce faire, les résultats obtenus sont comparés à ceux d’une autre étude qui s’est déroulée en 1992. L’autre article, par Ginette Truchon, Guy Perrault et Robert Tardif, s’intéresse à la question de la toxicologie industrielle et du vieillissement. À partir d’un état des connaissances de la littérature scientifique internationale, les auteurs dégagent un portrait inédit des particularités qui ressortent en regard d’une main-d’œuvre vieillissante. Ce portrait permet de faire émerger de nombreuses pistes de recherche à explorer.

3Le vieillissement au travail étant une caractéristique importante des milieux de travail, il devient donc une préoccupation incontournable en matière de recherche. En plus de l’article dont il est question précédemment, deux autres articles s’y intéressant figurent dans ce numéro. Karine Chassaing tente de développer une meilleure compréhension des mécanismes de construction des gestuelles avec l’expérience. Son étude concerne les « tôliers » de l’industrie automobile. Ce type d’étude est particulièrement intéressant puisqu’il se situe dans le contexte d’une entreprise qui cherche à standardiser au maximum les façons de faire, ce qui est plus particulièrement pénalisant pour une main-d’œuvre vieillissante. L’autre article, d’Isabelle Tarty-Briand, s’intéresse à la place du travail et de ses conséquences sur la santé, dans le passage du travail au chômage pour les chômeurs plus âgés. L’auteure montre que cette dynamique est fort complexe et que les parcours professionnels doivent absolument être pris en compte, car la santé est influencée par toutes les expériences qui y sont rattachées.

4Le monde du travail actuel est également caractérisé par l’instabilité des horaires de travail et par la polyvalence. L’article d’Ana-Maria Seifert et Karen Messing traite de l’effet de la discontinuité des horaires de travail sur l’activité de travail des infirmières d’un centre hospitalier de courte durée. Les auteures font une démonstration assez percutante de l’effet de cette discontinuité des horaires sur des lacunes dans la transmission d’information concernant les patients dans les équipes de soins. Or, pour combler ces manques d’information, les infirmières doivent prendre de leur temps précieux pour la trouver ailleurs, du temps puisé dans celui principalement consacré aux aspects relationnels. Ceci touche le cœur même du métier et pourrait expliquer les hauts taux d’absentéisme dans le secteur. La polyvalence est étudiée par Anne Falardeau et Nicole Vézina dans une usine d’abattage et de transformation du porc. Divers outils méthodologiques ont été utilisés. Des résultats très riches sont présentés permettant aux auteures de formuler plusieurs recommandations tant au niveau de l’aménagement des postes que de l’organisation du travail.

5Fernande Lamonde, Philippe Beaufort et Jean-Guy Richard, quant à eux, s’intéressent à la prise en compte de la santé et des risques dès la conception d’une installation. Les auteurs montrent, à partir de l’analyse approfondie de l’activité d’ergonomes et de préventionnistes impliqués dans la conception d’une usine, les impacts positifs de leur action. Cet article est le premier de deux.

6Enfin, le compte rendu d’un livre présentant des choix de textes, écrit par Jacques Leplat de 1955 à 2002, clôt ce numéro.

7L’équipe de la revue PISTES déborde toujours d’enthousiasme. Les idées foisonnent. Plusieurs numéros sont en gestation ; ils traiteront : de formation, d’interdisciplinarité, de harcèlement moral et des préventeurs. Tous ces numéros sont préparés en collaboration avec des éditeurs invités.

8En ce qui concerne la consultation, nous avons des statistiques impressionnantes à vous présenter. Depuis un an la fréquentation a augmenté d’un facteur de 2,7. Ceci veut dire que près de trois fois plus de lecteurs qu’à la même période l’an dernier viennent consulter la revue. En outre, depuis la parution du dernier numéro en décembre 2003, 4 200 serveurs se branchent chaque mois sur le site de la revue, ce qui correspond à un nombre de lecteurs se situant entre 12 700 et 21 200 en moyenne par mois. Nous remercions tous les auteurs, les évaluateurs et les lecteurs.

9Un dernier point avant de vous laisser lire les articles. Nous sommes toujours à la recherche d’une subvention qui permettrait de traduire les articles en anglais. Un concours est actuellement ouvert au CRSH pour les revues scientifiques. PISTES, bien que semblant satisfaire à tous les critères, est exclu d’office car ce concours est ouvert aux revues scientifiques ayant un minimum de 200 abonnés payants. Or, à la création de la revue, nous avons fait le choix de diffuser gratuitement afin d’augmenter l’accessibilité des connaissances dans le domaine des sciences du travail. Nous ne voulons pas remettre ce choix en question. Nous nous interrogeons sur le modèle de revue scientifique privilégié par le CRSH, modèle résolument traditionnel inspiré des revues imprimées sur papier et vendues.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Esther Cloutier, « Une diffusion de plus en plus large », Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé [En ligne], 6-1 | 2004, mis en ligne le 01 mai 2004, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://pistes.revues.org/3276

Haut de page

Auteur

Esther Cloutier

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo FQRSC – Fonds de recherche Société et culture Québec
  • Logo IRSST – Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail
  • Logo SELF – Société d’ergonomie de langue française
  • Revues.org