Navigation – Plan du site

Toujours en PISTES

Esther Cloutier

Texte intégral

1L’automne 2001 nous a réservé sa part d’horreur, mais la vie doit reprendre son cours. Voici le cinquième numéro de la revue Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé (PISTES) dont l’éditrice invitée est Nicole Vézina. L’ergonomie y prend une large place car ce numéro est lancé à l’occasion du congrès conjoint de la Société d’ergonomie de langue française (SELF) et de l’Association canadienne d’ergonomie (ACE) qui se déroule à Montréal du 3 au 5 octobre 2001. L’ergonomie y est présentée dans des domaines qui sont loin de ceux qui étaient ses objets d’études privilégiés à sa naissance.

2Ainsi, la formation est mise de l’avant avec les articles de Catherine Delgoulet et de Céline Chatigny. Cette dernière aborde la question des conditions de formation et d’apprentissage en situation de travail qui peuvent souvent générer des risques pour la santé. Elle fait valoir que la construction de ressources utiles et utilisables qu’elle nomme « ressources opératoires » est fondamentale. La question consiste donc à réduire le poids des contraintes spécifiques à chaque secteur d’activité pour favoriser les activités formelles d’apprentissage.

3L’article de Catherine Delgoulet s’intéresse à la construction de la pertinence externe des formations vis-à-vis des situations de travail afin que les stagiaires n’aient plus à construire seuls les liens entre la formation et leur travail au quotidien. Cette question prend une importance particulière dans le contexte d’un vieillissement de la main-d’œuvre et des transformations rapides du travail.

4La place des ergonomes en conception constitue un autre axe important qui est développé dans ce numéro de PISTES. Alain Garrigou, Jean-François Thibault, Marçal Jackson et Fausto Mascia présentent une démarche en ergonomie de conception qui s’appuie sur les connaissances qui se sont développées dans ce domaine depuis plusieurs années. Il est question dans cet article de l’évolution de la pratique des ergonomes dans les processus de conception et des nouveaux défis que cela représente pour la profession.

5Fernande Lamonde, Annabelle Viau-Guay, Philippe Beaufort et Jean-Guy Richard, quant à eux, traitent d’un levier d’amélioration continue des projets, la mémoire de projet, que les ergonomes et les préventionnistes pourraient utiliser afin d’influencer efficacement la conception des situations de travail.

6L’ergonomie a également une place à conquérir dans le volet de la réadaptation des travailleurs accidentés. Marie-Josée Durand et Patrick Loisel, dans leur article, décrivent un programme d’intervention sur le retour au travail des personnes victimes de troubles musculo-squelettiques. Ce programme est basé sur les plus récentes évidences scientifiques qui montrent que les interventions de ce type qui se seront avérées positives utilisent le milieu de travail naturel comme contexte de réentraînement et favorisent l’implication au cours du processus de plusieurs partenaires dont les ergonomes, en plus des médecins et ergothérapeutes.

7Nous avons de plus la chance de rencontrer une défricheuse de PISTES en psychodynamique du travail au Québec, Marie-Claire Carpentier-Roy. Sociologue de formation, elle nous raconte comment elle en est arrivée à développer ce nouveau champ de recherche au début des années 1980 et comment, petit à petit, un réseau de chercheurs s’est développé.

8Enfin, Jacques Leplat nous fait l’honneur et le plaisir de prendre en charge une nouvelle rubrique consistant à présenter des livres nouvellement parus dans des domaines s’intéressant au travail et à ses répercussions sur les personnes. Cette rubrique s’intitule « PISTES à suivre ».

9Nous remercions toutes les personnes qui ont participé au contenu de ce numéro de même qu’à sa fabrication. Nous rappelons que nous souhaitons élargir notre réseau de collaborateurs en ouvrant « PISTES » à diverses disciplines et à plusieurs pays.

10Nous annonçons la préparation d’un numéro spécial portant sur la réadaptation et la réinsertion professionnelle des travailleurs pour l’automne 2002. Les articles pour ce numéro pourront être soumis jusqu’à la fin avril 2002.

11Depuis le lancement du premier numéro le nombre de lecteurs n’a cessé d’augmenter pour atteindre 1200 serveurs branchés en moyenne par mois ce qui signifie de 3600 à 6000 lecteurs en moyenne par mois.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Esther Cloutier, « Toujours en PISTES », Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé [En ligne], 3-2 | 2001, mis en ligne le 01 octobre 2001, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://pistes.revues.org/3708

Haut de page

Auteur

Esther Cloutier

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo FQRSC – Fonds de recherche Société et culture Québec
  • Logo IRSST – Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail
  • Logo SELF – Société d’ergonomie de langue française
  • Revues.org