Navigation – Plan du site
Pistes à suivre

Enquête québécoise sur des conditions de travail, d’emploi et de santé et de sécurité du travail (EQCOTESST)

Élise Ledoux et Denys Denis
Référence(s) :

Études et recherches / Rapport R-691, Montréal, IRSST, 2011, 756 pages et Résumé  RR-691, en français et en anglais, Montréal, IRSST, 50 pages

Texte intégral

1Les premiers résultats de l’Enquête québécoise sur des conditions de travail, d’emploi et de santé et sécurité du travail (EQCOTESST) viennent de paraître. L’EQCOTESST constitue une première au Québec et ses résultats confirment ceux de d’autres enquêtes de même nature réalisées à travers le monde. Ses conclusions ont de plus été validées par un panel d’éminents chercheurs internationaux, selon les normes de qualité en vigueur en recherche. Ses conclusions soulignent l’importance des liens entre l’organisation du travail et la santé et la sécurité des travailleurs et des travailleuses au Québec, notamment au regard de la précarisation des liens d’emploi et de l’intensification du travail. Ces résultats permettront de mieux orienter les actions préventives en milieu de travail, particulièrement dans des milieux de travail plus à risque que d'autres en raison du cumul de plusieurs facteurs de risque pour la santé et la sécurité, comme, par exemple, un faible autonomie décisionnelle, un manque de soutien dans les situations difficiles, une faible reconnaissance des efforts et des réalisations ou encore des contraintes organisationnelles et physiques importantes.

2Le rapport qui présente les premiers résultats de l’Enquête québécoise sur des conditions de travail, d’emploi et de santé et sécurité du travail (EQCOTESST) réalisée conjointement par l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et sécurité du travail (IRSST), l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), avec la collaboration de la Commission des normes du Québec (CNT) et du Ministère du travail du Québec (MTQ) est maintenant disponible. Cette étude vise à produire une meilleure connaissance des conditions de travail, d’emploi et de santé et sécurité du travail (SST) des travailleuses et travailleurs québécois ainsi que des facteurs de risque auxquels ils sont exposés dans le cadre de leur emploi afin de pouvoir soutenir stratégiquement les orientations de recherche et d’intervention en santé et sécurité du travail au Québec.

3Le rapport est structuré en trois parties qui font suite à une introduction expliquant les origines de l’enquête et introduisant le cadre conceptuel utilisé. La première partie est consacrée aux grandes lignes méthodologiques de l’enquête ainsi qu’aux caractéristiques générales de la population étudiée. L’enquête s’est déroulé en 2007-2008 et elle concerne la population des travailleuses et travailleurs du Québec à l’emploi depuis au moins huit semaines et travaillant au moins 15 heures par semaine.

4La deuxième partie présente, en fonction du cadre conceptuel retenu, les conditions de travail et d’emploi au Québec, de même que les contraintes physiques et organisationnelles qui peuvent avoir une influence sur la santé des travailleurs. C’est ainsi que le Chapitre 2 décrit les caractéristiques du marché du travail de même que les conditions d’emploi et de travail qui ont été abordées par l’enquête et qui ressortent des analyses. Le Chapitre 3 s’intéresse aux conditions particulières connues comme étant associées à la possibilité de mieux concilier le travail et la vie personnelle. Le Chapitre 4 dresse un portrait des dimensions de l’environnement organisationnel, des contraintes physiques et de d’autres agresseurs en milieu de travail reconnus comme étant des facteurs de risques pour la SST.

5La troisième partie s’intéresse quant à elle à documenter les effets des conditions de travail et des contraintes présentées dans les chapitres précédents sur certains problèmes de SST. C’est ainsi que dans le Chapitre 5, les auteurs examinent le rôle de trois formes de violence qui sont reconnues en tant que risques importants : le harcèlement psychologique, le harcèlement sexuel et la violence physique. Ensuite, le Chapitre 6 dresse un portrait de l’état de santé générale des travailleurs et des travailleuses québécois ainsi que des associations entre les conditions de travail et d’emploi et certains indicateurs de santé. Le Chapitre 7 traite de la prévalence des troubles musculo-squelettiques (TMS), en fonction des expositions physiques et psychosociales du travail, des conditions de travail et selon les facteurs sociodémographiques et socioprofessionnels. Ce chapitre s’intéresse également aux absences du travail liées aux TMS, de même qu’aux demandes d’indemnisation associées à ces absences. Au Chapitre 8, c’est le portrait des accidents traumatiques du travail qui est brossé, en relation avec les conditions de travail et d’emploi, les expositions physiques et psychosociales du travail et les caractéristiques sociodémographiques. La santé mentale est abordée au Chapitre 9. Les auteurs y présentent les associations entre les conditions de travail et d’emploi et certains indicateurs de santé mentale, soit le niveau de détresse psychologique, les symptômes dépressifs et la consommation de psychotropes.

6En conclusion, l’équipe de recherche donne une lecture transversale de l’ensemble des chapitres, afin de faire ressortir les principaux constats et enjeux que le rapport présente. Ces éléments concernent les différences dans les conditions de travail entre les hommes et les femmes et selon les groupes d’âge, les secteurs d’activité à prioriser en termes de prévention, les inégalités sociales de santé et d’accessibilité aux conditions de travail, les modèles organisationnels associés à un cumul de contraintes, les lacunes en termes de remplacement de revenu et enfin, les améliorations méthodologiques à prévoir pour la prochaine enquête.

7Chacun des chapitres se termine par une présentation des pistes d’action et de recherche qui sont suggérées par les résultats des analyses présentées.

8Ce rapport de recherche est complété par un rapport annexe fournissant le questionnaire et d’autres informations pertinentes.

9Enfin, ce volumineux document comporte aussi un sommaire qui présente les principaux résultats, les conclusions générales de l’enquête ainsi qu’un lexique qui définit les principaux termes techniques utilisés dans l’étude.

10Tous les membres de la communauté scientifique de même que les intervenants préoccupés par la SST sont invités à s’approprier les résultats présentés dans ce rapport qui ne reflète malgré tout que partiellement la richesse des données recueillies. Aussi tous sont invités à s’impliquer pour relever les défis qui leur sont proposés en conclusion de l’EQCOTESST, soit de «  réaliser des analyses complémentaires afin d’en tirer le maximum d’informations utiles à l’amélioration des conditions de travail au Québec» et également de contribuer à l’avancement des connaissances à ce sujet.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Élise Ledoux et Denys Denis, « Enquête québécoise sur des conditions de travail, d’emploi et de santé et de sécurité du travail (EQCOTESST) », Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé [En ligne], 13-2 | 2011, mis en ligne le 01 novembre 2001, consulté le 29 avril 2017. URL : http://pistes.revues.org/3772

Haut de page

Auteurs

Élise Ledoux

Articles du même auteur

Denys Denis

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo FQRSC – Fonds de recherche Société et culture Québec
  • Logo IRSST – Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail
  • Logo SELF – Société d’ergonomie de langue française
  • Revues.org