Navigation – Plan du site

Texte intégral

1La revue PISTES soulignait ses 15 ans lors d’un cocktail organisé conjointement avec l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) dans le cadre du 45e Congrès de l’Association canadienne d’ergonomie qui a eu lieu à Montréal en octobre dernier.

Les membres des comités de PISTES lors du cocktail célébrant les 15 ans de la revue

Les membres des comités de PISTES lors du cocktail célébrant les 15 ans de la revue

2Rappelons que PISTES est la seule revue scientifique électronique francophone en libre accès s’intéressant aux aspects sociaux et humains du travail sous l’angle privilégié de la santé des personnes et de la performance des organisations. Elle s’intéresse particulièrement aux thématiques innovatrices sur le travail et la santé, dans une perspective de développement des personnes et des organisations.

3PISTES a été créée en 1999 par un groupe de chercheurs spécialisés en sciences humaines et sociales appelés à contribuer au développement de connaissances et de pratiques d’intervention dans le domaine de la santé et la sécurité du travail (SST). La création de cette revue répondait à un besoin de diffuser les résultats de recherches interdisciplinaires sur le travail et la santé qui sortaient des habituelles conceptions biomédicales et déclinaisons hygiénistes. En effet, la présence de revues scientifiques très spécialisées en SST, plutôt disciplinaires et fortement imprégnées par l’hygiène du travail et l’épidémiologie, rendait difficile la publication d’études provenant d’approches interdisciplinaires mettant à contribution les sciences humaines et sociales et dont l’objet était l’activité des personnes au cœur des situations réelles de travail.

Les fondateurs de PISTES : Esther Cloutier, Raymond Baril et Thierry Petitjean Roget

Les fondateurs de PISTES : Esther Cloutier, Raymond Baril et Thierry Petitjean Roget

4Cette mission est toujours celle qui anime, 15 ans plus tard, le comité de rédaction et les membres du comité scientifique international de la revue. L’IRSST avait accepté, à cette époque, de soutenir financièrement la création de la revue. L’IRSST (http://www.irsst.qc.ca) est d’ailleurs toujours l’un des bailleurs de fonds de la revue et nous le remercions de nous avoir soutenus dans cette aventure.

5Le fait de privilégier, à la fin des années 2000, une revue électronique interdisciplinaire et en libre accès était très visionnaire à cette époque puisqu’il faudra attendre la fin des années 2000 pour que les organismes subventionnaires québécois et canadiens encouragent l’édition scientifique électronique en libre accès. De plus, encore en 2012, la grande majorité des revues soutenues par ces organismes sont surtout disciplinaires, et ce, malgré l’importance des discours sur l’intersectorialité et l’interdisciplinarité.

6La revue PISTES offre ainsi depuis plus de 15 ans une tribune aux chercheurs qui choisissent d’adopter une posture particulière pour mieux comprendre les transformations du monde du travail influençant la personne, son activité et, plus globalement, sa situation de travail. De plus, la revue accorde depuis sa création une place privilégiée aux travaux issus de recherches collaboratives portant sur l’innovation sociale en milieu de travail. Elle valorise ainsi les travaux qui mobilisent une diversité de connaissances et de compétences, intègrent des interactions entre chercheurs et partenaires du monde du travail et visent une appropriation des résultats par le milieu utilisateur. L’importance accordée maintenant au transfert et à la mobilisation des connaissances démontre la pertinence de ce choix retenu dès la création de la revue à la fin des années 90. Enfin, depuis maintenant 15 ans, PISTES se fait une fierté de promouvoir la diffusion des résultats de recherche issus des travaux des chercheurs de la francophonie et souhaite poursuivre cette mission pour plusieurs années encore.

7Les défis à relever sont nombreux mais stimulants. Nous souhaitons tout mettre en œuvre pour accroître la reconnaissance de la revue, qui a su démontrer sa pertinence et sa qualité au cours des dernières années. Il est également important d’attirer de nouveaux chercheurs et collaborateurs pour enrichir les contenus des numéros et augmenter notre lectorat. Le financement stable est aussi un enjeu au cœur de la pérennité de la revue. Bien qu’il s’agisse d’édition électronique, la publication des numéros nécessite la contribution de toute une équipe composée de traducteurs, réviseurs, webmestre, photographes, etc., qui assurent la qualité des numéros et que nous nous faisons un devoir de rémunérer. Enfin, le monde de l’édition scientifique électronique évolue rapidement et nous souhaitons rester à l’affût de ces évolutions pour accroître encore davantage la portée de la revue.

8Grâce au soutien indéfectible de nos lecteurs, qui sont maintenant plus de 10 000 par mois en moyenne à consulter la revue, nous espérons poursuivre le rêve des fondateurs pour de nombreuses années encore !

Haut de page

Table des illustrations

Titre Les membres des comités de PISTES lors du cocktail célébrant les 15 ans de la revue
URL http://pistes.revues.org/docannexe/image/4312/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 4,3M
Titre Les fondateurs de PISTES : Esther Cloutier, Raymond Baril et Thierry Petitjean Roget
URL http://pistes.revues.org/docannexe/image/4312/img-2.png
Fichier image/png, 316k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Élise Ledoux, Maud Gonella et Denys Denis, « Les 15 ans de PISTES », Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé [En ligne], 16-4 | 2014, mis en ligne le 08 décembre 2014, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://pistes.revues.org/4312

Haut de page

Auteurs

Élise Ledoux

Articles du même auteur

Maud Gonella

Denys Denis

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo FQRSC – Fonds de recherche Société et culture Québec
  • Logo IRSST – Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail
  • Logo SELF – Société d’ergonomie de langue française
  • Revues.org